avec ou sans-fer

Cavaliers ou non, tout le monde peut etre un passionné du cheval. Ici questions/ réponses s'enchaineront entre cavaliers, discussion sur les différentes disciplines équestres, compétitions, les races, échanges de conseils et aussi des discussions générale
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le yoseikan bajutsu

Aller en bas 
AuteurMessage
Rhapsody
Menorquino
Rhapsody

Messages : 140
Date d'inscription : 14/01/2011

Le yoseikan bajutsu Empty
MessageSujet: Le yoseikan bajutsu   Le yoseikan bajutsu I_icon_minitimeLun 14 Nov - 16:27

Je suis tombé par hasard sur internet parlant de cette discipline qui m'était inconnu! J'ai été vraiment impressionné et séduite par cette discpline et j'aimerai la partager avec vous.

Le yoseikan bajutsu Samour10

Basé sur les plus anciennes techniques guerrières de l'époque féodale japonaise, c'est en fait la pratique des méthodes de combat utilisées par les célèbres Samourais. Si le but de cette discipline n'est plus aujourd'hui de faire la guerre, elle n'en reste pas moins un art martial, ainsi qu'une discipline équestre à part entière.

Cette discipline regroupe un ensemble de techniques assez variées telles que : le tir à l'arc à cheval, les combats au sabre, le lancé de javelot, le maniement de la lance, du poignard et du bâton, le travail des chutes, les techniques de monte, le dressage, la voltige en ligne, le travail avec fantassins, le saut d'obstacles, le travail à mains nues avec fantassins ou entre cavaliers, l'étude de katas (canevas - comparable à une reprise en dressage en quelque sorte), etc...

Le yoseikan bajutsu Bajuts10

Cet art de l'équitation associée au tir à l'arc se continue encore dans la pratique du Yabusame (exercice de tir à l'arc pratiqué de nos jours au Japon lors des cérémonies traditionnelles shinto). Autrefois, au Japon, on montait à cheval par la droite, en portant le poids du corps vers l'arrière, contrairement à la coutume actuelle. Le Samourai à cheval accrochait les rênes à un anneau de son armure afin d'avoir les mains libres pour combattre ou tirer à l'arc, et dirigeait alors sa monture uniquement par les jambes et le poids de son corps. La selle était en bois recouvert de tissu ou de cuir, et comportait un dosseret. Les étriers étaient larges et profonds, permettant une assiette stable à toutes les allures. Le Ba (cheval) Jutsu (technique) comprenait des cours complets d'équitation avec et sans armures, allant du dressage des chevaux à la maîtrise des aides, et comportait des sauts d'obstacles, des traversées de rivières, ainsi que l'apprentissage de l'usage d'armes diverses que l'on pouvait manier à cheval : grands sabres, arc, yari, naginata, etc... Chaque famille guerrière avait ses propres techniques de Bajutsu. Une des plus anciennes écoles traditionnelles de Bajutsu était celle appelée Otsubo-ryû, créée au XVème siècle et qui utilisait le grand arc (yumi) et un très long sabre courbe (O-dachi).

Ce tir à l'arc, considéré en Europe comme "féodal" et non-noble, était au Japon, l'apanage des aristocrates et de certains corps spéciaux de cavalerie. Pour les combats, les chevaux étaient protégés d'une armure en cuir avec des plaques de métal sur le chanfrein. Le Bajutsu se maintint au Japon jusque vers 1600 où il disparut définitivement suite à l'utilisation des armes à feu au combat.


Aujourd'hui, les choses ont un peu changées, et c'est ainsi que fin des années 80, le Maître japonais Hiroo MOCHIZUKI (issu lui-même d'une lignée de Samourais), fondateur de l'Ecole YOSEIKAN a renoué avec la tradition et remis au "goût du jour" la pratique du Bajutsu. De par ses origines, et fort de son expérience des Budos (8ème Dan Jiu-Jitsu, 8 ème Dan Aikido, 7ème Dan Karate, 5ème Dan Iaido, 3ème Dan Judo, etc...), Hiroo MOCHIZUKI, cavalier dès son plus jeune âge, n'éprouva aucune difficulté à concevoir un Bajutsu moderne à la portée de tous.


L'aspect fonctionnel du Bajutsu pour tout type de cavalier ressort encore du fait que depuis 1996, les services de police à cheval peuvent suivre
des cours de Bajutsu Special Police. L'arc n'est bien entendu plus utilisé directement mais plutôt dans un but pédagogique, mais des techniques d'interpellation et de défense à cheval ont été développé pour permettre aux policiers montés de faire face à beaucoup de situations. Les techniques de dressage utilisées permettent également une bonne éducation du cheval de police.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 224
Date d'inscription : 18/12/2010
Localisation : sud

Le yoseikan bajutsu Empty
MessageSujet: Re: Le yoseikan bajutsu   Le yoseikan bajutsu I_icon_minitimeLun 14 Nov - 17:15

C'est une discipline bien complète et bien physique! Je connaissais pas du tout! Y a t il des ecoles ou des centres qui permettent cette formation ou un stage en France?
Revenir en haut Aller en bas
http://avec-ou-sans-fer.purforum.com
Rhapsody
Menorquino
Rhapsody

Messages : 140
Date d'inscription : 14/01/2011

Le yoseikan bajutsu Empty
MessageSujet: Re: Le yoseikan bajutsu   Le yoseikan bajutsu I_icon_minitimeMar 15 Nov - 12:38

Je sais qu'il y a un centre renommé en Belgique
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 224
Date d'inscription : 18/12/2010
Localisation : sud

Le yoseikan bajutsu Empty
MessageSujet: Re: Le yoseikan bajutsu   Le yoseikan bajutsu I_icon_minitimeMer 16 Nov - 13:53

Ouch, c est pas coté Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://avec-ou-sans-fer.purforum.com
Contenu sponsorisé




Le yoseikan bajutsu Empty
MessageSujet: Re: Le yoseikan bajutsu   Le yoseikan bajutsu I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le yoseikan bajutsu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
avec ou sans-fer :: Chevaux :: Disciplines-
Sauter vers: